QUELQUES JOURS CHEZ AUTODROME ....


 

 

Cette chronique est un aperçu de l'activité ordinaire d'AUTODROME, laquelle est parfois plutôt...extraordinaire !

 

Novembre-Décembre 2007

L'année finit en beauté pour plusieurs de nos clients : l'un d'eux a célébré le 31 Décembre au volant de la Miura SVJ Spider, modèle unique au monde que nous lui avons cédé au début de l'année. Nous avons supervisé pour lui a restauration totale de la carrosserie et de l'intérieur chez le meilleur spécialiste, la Carrosserie Lecoq. Cette voiture spectaculaire coupe vraiment le souffle en couleur vert vif souvent porte par les Miura livrées dans les années 70.

Certaines de ces photos rares (signées Arnaud Herbelin, smylait@hotmail.fr) ont permis de faire poser côte à côte ce chef-d'œuvre de l'automobile classique et l'une des réalisations architecturales marquantes du XXème siècle :a la célèbre Villa Savoye, conçue par Le Corbusier à Poissy ; elle fut achevée en 1931. Cette maison aérienne, aux lignes d'une pureté intacte démontre que le temps qui passe ne fait que révéler davantage le génie créateur lorsqu'il s'exprime aussi magistralement.

 

La Miura P400 SVJ Spider, photographiée devant un autre chef d'oeuvre, la Villa Savoye signée  Le Cordbusier

La villa "Les Heures Claires", conçue et dessinée par Le Corbusier pour M. et Mme Savoye à Poissy, est classée monument historique.

Les vitrages ouvrent largement toutes les façades, un jardin intérieur agrémente le rez-de-chaussée. Au sommet du bâtiment, un toit-jardin.

La Miura SVJ spider, œuvre unique, offre le meilleur de l'art automobile des années 70-80 : ici en coupé, son toit peut être ôté pour savourer le V12 à l'air libre.

Splendeur et audace des formes, sonorité, éternelle griserie de piloter une mécanique vivante. Peut-être la plus extraordinaire Lamborghini de tous les temps.

 

 

 

 

 

 

Un autre de nos clients assiste avec délice à la finition de sa Countach LP400, "périscope" comme elle est parfois appelée, également restaurée par la Carrosserie Lecoq.

 

Il s'agit du tout premier modèle Countach, la plus belle et la plus fabuleuse de toutes : Paolo Stanzani, son créateur, n'avait aucun autre choix que de surpasser la déjà légendaire Miura. Comme il nous l'a confié : l'avenir de l'entreprise dépendait d'une nouvelle voiture comme celle-ci ; il fallait faire mieux, remédier aux quelques défauts de la Miura et innover, "être toujours à l'avant-garde". Ce fut un coup de tonnerre et un succès phénoménal. Seules 150 "premières séries" furent produites, mais la réputation mondiale de Lamborghini a culminé après la présentation de cette machine automobile stupéfiante, jamais égalée depuis.

 

 

Les méticuleux travaux de finition : en haut, réglage de l'alignement des roues, et ci dessus remise en place des revêtements intérieurs chez Lecoq.

 

 

La première Countach est la plus rare de la lignée, d'une pureté et d'une audace miraculeuse ; l'aluminium mis à nu rehausse encore sa ligne provocante.

Ici, un compagnon carrossier très spécialisé peaufine le travail de restauration des minces panneaux d'habillage, avant préparation pour la mise en peinture.

 

Juillet 2007

L'été est propice à suivre de près la restauration complète de la carrosserie et de la sellerie de la célèbre Miura SVJ Spider (#4808). Propriété d'Autodrome pendant des années, cette acquisition de l'un de nos clients sera bientôt finie dans une couleur traditionnelle Miura : le vert vif qui a déconcerté bien des observateurs, habitués au rouge presqu'immuable des sportives italiennes. Nous travaillons avec la célèbre Carrosserie Lecoq, référence absolue en France depuis des dizaines d'années pour les travaux de ce type.

Cette voiture a connu une histoire des plus riches, comme on sait : née Miura S et exposée au Salon de Genève en 1971, elle fut ensuite transformée, à l'initiative de l'importateur Suisse en SVJ Spider, ultime SVJ et seule Miura découvrable exposée par Lamborghini - ce fut à Genève en 1981. En parallèle, le Roadster Miura (#3498, exposé par Bertone en 68) est lui aussi en cours de restauration aux Etats-Unis. Il retrouvera ses formes et finitions d'origine.

De la belle ouvrage, la restauration extérieure et intérieure est presqu'achevée. Une automobile unique au monde, un trésor pour collectionneur et amoureux de la vie.

 

Juin 2007

Au Vigean dans le cadre de l'événement 300 Ferrari contre le Cancer / Sport et Collection sur le circuit du Val-de-Vienne, AUTODROME présentait la CD-PANHARD LM64, un des deux extraordinaires prototypes alignés au Mans en 1964, et qui se frottèrent aux Ford GT40, Ferrari 275 P et GTO... Une occasion de rencontrer les passionnés et leur faire mieux connaître cette automobile importante.

Nous avons eu le plaisir d'immortaliser la rencontre entre la CD-Panhard prototype construite pour le Mans, et la Panhard-CD Grand Tourisme : deux témoignages du génie de l'ingénieur Charles Deutsch et de son équipe, et ultimes aboutissement de la grande histoire de la marque française Panhard-Levassor en compétition.

 

La CD-Panhard LM 64 #01 sur piste : nous sommes doublés par une Ferrari prototype, conduite par David Piper en personne ! Cette scène fabuleuse reproduit exactement

les 24 Heures du Mans de l'époque, où se côtoyèrent les Ferrari (275, 330 P, LM) et CD LM 64, à un détail près: c'est Guichet et Vaccarella

qui conduisirent la Ferrari 275 P à la victoire cette année-là, tandis que David Piper courait sur une 275 LM.

 

Quelques autres photos de "Sport & Collection" 2007 (cliquez ici)

 

 

 

Mai 2007

Toujours difficile de laisser partir une automobile rare, mais notre client va se régaler, et c'est bien le but de notre activité.

Pour les connaisseurs, la ligne mystérieusement fluide et épurée de la "Lusso" n'a pas fini d'être admirée, analysée, savourée... La dernière 250 GT de l'Histoire Ferrari, et un moteur délectable, à l'apogée d'une ère glorieuse des meilleures GT au monde, étroitement dérivées de la compétition. De plus l'habitacle de cet exemplaire est encore celui de l'époque, au cuir clair patiné par les années, et offrant une immersion presqu'irréelle dans le passé.

Mars 2007

L'une des plus grandes satisfaction de notre métier est d'assouvir notre besoin de savoir, et de connaître tous les éléments qui font l'histoire des automobiles les plus remarquables. Ainsi, l'entrée dans la Collection Autodrome de la CD LM64, un des hallucinants prototypes des 24 Heures du Mans des années soixante, est un événement des plus émouvants.

Les recherches historiques que nous menons sur chacune des autos qui nous arrivent sont l'occasion de retrouver des documents et témoignages incroyablement intéressants. Ainsi, un article du magazine Moteurs (disparu depuis une trentaine d'années) restitue le choc que fut la présentation d'un véhicule aussi radical, neuf et avancé que la CD-Panhard. Prolongement ultime de l'histoire sportive d'une légendaire marque française aujourd'hui méconnue du grand public, l'association de la petite firme de Charles Deutsch et de la grande maison Panhard ouvrit un nouveau chapitre de l'aérodynamique.

Les textes de Deutsch, ingénieur de génie, nous laissent admiratifs par leur vision et leur densité, bien en avant de ce qui se faisait et même se pensait à l'époque. La voiture a fait rêver, mais elles est bien réelle, admirable ; une fois approchée, elle demande à être pilotée, comme un animal sauvage tend instinctivement se sauver dans la nature.

L'une des carrosseries expérimentales de la CD 1964, encore sans feux avant, et non peinte.

Une torpille pacifique propulsée autant par l'intelligence et la science des fluides que par la force mécanique.

Février / Mars 2007

La présentation de quelques automobiles rares, voire uniques, à de vrais connaisseurs est un plaisir qui va bien au-delà des satisfactions professionnelles. D'abord parce que ces autos ont une âme, elles appartiennent au patrimoine et à l'Histoire de l'automobile. Et aussi parce que les découvrir et les faire découvrir est une occasion d'échanges vraiment chaleureux, chacun apportant ses souvenirs et anecdotes, et souvent certaines précisions qui aident à compléter les historiques, si importants pour bien apprécier une auto et son caractère.

(La photo du modèle réduit de la Pregunta près du levier de vitesse est de G. Falquerho).

Rétromobile 2007 : sur le Stand Autodrome.

Salon Auto Loisir 2007 (ex-Salon du Coupé et du Cabriolet). Nous avions prêté la Miura SVJ Spider pour la rétrospective Lamborghini.

 

Novembre 2006

Livraison à domicile d'une Ferrari 330 GT à son heureux nouveau propriétaire. A choisir entre quelques dizaines de milliers d'Euros en banque .. ou le bonheur d'un V12 Ferrari dans son garage, ce véritable passionné n'a pas hésité. Et comme pour bon nombre de nos fidèles clients et amis, cet acheteur n'avait jamais vu la voiture avant le jour de la livraison - ni même jamais mis les pieds dans notre garage. Cela illustre parfaitement que l'essentiel de ce métier tel que nous l'entendons est fondé sur la confiance, l'intégrité et la passion sincère pour les automobiles.

En réalité ce client, qui est venu à l'auto de collection notamment en lisant Autodrome Bulletin, avait envisagé d'acquérir, et même essayé un Lamborghini moderne. Mais toute réflexion faite, une Ferrari Grand Tourismes - surtout acquise chez Autodrome - reste sans comparaison...

Elle est en de bonnes mains. Difficile de dire qu'une telle voiture est vendue. Le mot qui vient à l'esprit est "confiée".

Septembre 2006

Certaines automobiles sont intimidantes, déjà mythiques à leur naissance.. Comme un animal mutant, un cyborg né du croisement d'un jet et d'une voiture de course italienne, la Pregunta donne littéralement le frisson quand on s'en approche.

 

 

Cette réalisation unique est le merveilleux fruit de la coopération de Lamborghini - qui fournit en 1997 un châssis Diablo de Recherche et Développement, à la Carrosserie Heuliez-Torino  - et de l'un des grands stylistes du XXè siècle, qui fut durant près de vingt ans le Directeur du style de Bertone, Marc Deschamps. La bête, pourtant strictement neuve (c'est une voiture de Salon mais totalement fonctionnelle) a été confiée aux soins d'un des meilleurs spécialistes pour un examen complet, qui révèle des particularités technologiques et de conception absolument extraordinaires.

A admirer en Février 2007 sur le Stand Autodrome au Salon Rétromobile !

 

 

Août 2006.

Modèles uniques (dites "one-off") : leur côte monte rapidement. Nous avions relevé la remarquable vente récente de la Lamborghini 400 GT à carrosserie spéciale dite "Monza", pour 270.000 Euros, soit plus du double du prix d'une 400 GT de production. Malgré son origine non officielle (la transformation, commanditée par un client privé, n'a pas été faite par Lamborghini) cette auto a fort justement suscité la convoitise des collectionneurs, car la rareté est un facteur décisif dans une automobile de collection, surtout quand le prototype est spectaculaire et comporte un intérêt historique.

 

De même, mais à un degré encore plus frappant, la Ferrari 250 GT dite "Nembo" (châssis 1623GT) est un "simple" coupé PininFarina de 1960, re-carrossé en 1967 pour un client privé par Neri et Bonacini, artisans doués mais de bien moindre renommée que Pinin Farina. Et pourtant, c'est le seul des 350 Coupé PininFarina qui a atteint la valeur de plus d'un Million d'Euros, somme contre laquelle il a changé de main (Coys, 22 Juillet 2006). Cela représente environ sept à huit fois le prix du modèle "de série".

Ces dernières années le marché a donc bien confirmé clairement la valeur de telles carrosseries uniques, et validé leur importance historique nettement supérieure aux modèles "de série".

 

Ainsi, les carrosseries spéciales deviennent de plus en plus une "terre promise" pour les collectionneurs, car ils y trouvent le témoignage irremplaçable des multiples chemins pris par les plus grandes marques de l'Histoire pour construire leur légende.

La production officielle Ferrari, Aston-Martin, Lamborghini, restera toujours objet de désir et de plaisir, mais les modèles rares, sortant de l'ordinaire, voire uniques ont contribué à leur propre manière, singulière et parfois décisive, à l'inspiration et à la créativité des automobiles de leur époque. Un objet unique joue toujours un rôle irremplaçable dans l'imaginaire de chacun, et présente un caractère, une identité d'autant plus forte qu'il se positionne en complément ou en contrepoint du courant "majoritaire" de l'époque. (lire à ce sujet les numéros 13 & 14 d'Autodrome-Bulletin)

Juillet 2006

Les plus belles automobiles se rejoignent chez Autodrome, comme les fauves d'Afrique près des points d'eau. L'endroit où, étrangement les prédateurs les plus féroces s'abstiennent de chasser... Du reste, dans la région de Cannes et Monaco, Autodrome est décrit comme une oasis de sérénité pour les collectionneurs et passionnés, car on est entre authentiques et sincères amoureux des automobiles.

 

Aston-Martin 1958 (DB4 Série 1) et Pagani Zonda F 2006 - un espace paradisiaque.

Les 7, 8 et 9 Juillet 2006, le prestigieux FESTIVAL of SPEED de Goodwood (Angleterre) présentait une réunion de toutes les versions de la Lamborghini Miura... Figurait en vedette la SVJ Spider, présentée par Autodrome Cannes / Paris, une réplique moderne de la "Jota", prototype d'une Miura de compétition développée à l'époque par Paolo Stanzani et Bob Wallace - voir à ce sujet notamment notre interview de Paolo Stanzani dans Autodrome Bulletin.

 

Rétrospective Miura à Goodwood, au centre la SVJ Spider. Au premier plan une SV, au fond, la maquette de la lourde "néo-Miura" présentée par l'usine.


Juin 2006

Pendant que certains s'embarquent dans un monospace pour prendre la route des vacances, certains heureux mortels s'apprêtent à prendre livraison de leur Pagani Zonda F. Ci-dessous quelques détails d'un exemplaire personnalisé de manière sobre, très approprié pour une auto qui n'a pas besoin d'artifice pour impressionner. Les photos ne rendent d'ailleurs pas fidèlement l'émotion qu'on ressent lorsqu'on se trouve près d'une Zonda "en liberté", dans la rue ou sur la route : le sentiment d'un petit vaisseau hi-tech de déplacement ultra-rapide, un engin venu d'un autre référentiel, qui transcende les normes connues.

 

 

A un certain moment, il ne restait plus que cinq Coupés Zonda F disponibles (la production est limitée à 25) : en entendant cela, le client qui nous contactait au téléphone depuis l'étranger, a commencé à composer notre numéro de fax sans lâcher le combiné en déclarant : "vous aurez ma signature dans quelques minutes...".

 

Février 2006 : AUTODROME pour la première fois au Salon Rétromobile:

Ce Salon a été marqué notamment par les cent ans de Lancia, un anniversaire important car plus l'on connaît l'histoire de cette marque, mieux on comprend son prestige auprès de millions de passionnés. Les automobiles vendues sous ce nom aujourd'hui n'ont qu'une lointaine parenté avec celles créées par Vittorio Lancia et ses successeurs jusque dans les années 80. Un peu comme Alfa-Romeo, Lancia fut longtemps au sommet en course, mais aussi dans la production d'automobiles de très haut de gamme, coupés sportifs et berlines de luxe

Nous avons exposé à cette occasion une rare Lancia Flaminia Coupé Zagato Super Sport de 1965, en état d'origine, extraordinaire par son pouvoir d'évocation et par ses lignes sensuelles signés d'un des plus grands stylistes. La présence au Salon d'une Aston Martin DB4 GT Zagato elle aussi signée Zagato permettait d'apprécier les similitudes d'inspiration entre ces deux magnifiques carrosseries.

 

 

 

En vedette sur le Stand AUTODROME, était exposée la célèbre Miura SVJ Spider, l'ultime Miura présentée officiellement par Lamborghini, l'une des plus photographiées de ce Salon Rétromobile. A ses côté, sa rivale de l'époque, une Ferrari 365 GTB/4 Daytona 1970 (vendue bien sûr à un important collectionneur depuis). Cette compétition au sommet est restée légendaire dans l'histoire de l'Automobile: Enzo Ferrari, constructeur le plus prestigieux du monde challengé par l'ambitieux Ferruccio Lamborghini... ce duel passionna des millions d'amateurs. Voici réunies les deux divas des années soixante-dix.

Cette Miura est peut-être la plus belle jamais construite. Elle était exposée pour la première fois dans un Salon depuis 1986 ! De plus, pour la première fois au monde les deux Miura découvertes étaient visibles en un même lieu, puisque le Roadster exposé par Bertone en 68 à Bruxelles était également à Rétromobile. Une occasion unique de comparer la version "dream car" du grand styliste (une auto sans toit ni vitres latérales) avec la version présentée par Lamborghini à toit amovible et représentant le dernier développement du style Gandini, avec ses prises d'air latérales devant les roues arrière.

Une autre caractéristique marquante de cette édition de Rétromobile est le contexte de hausse continue des prix des meilleurs modèles classiques : observez les résultats des ventes aux enchères organisées à l'occasion de ce Salon. Ainsi, une Daytona à feux basculants (moins recherchée que la version "plexi") a été adjugée 193.000 €uros avec les frais par l'étude Poulain-Le Fur.

La grande différence avec la période 89-90 (dont les niveaux sont rejoints sur les meilleurs modèles): est que la consolidation actuelle des prix s'est faite sur plusieurs années: il ne s'agit pas de spéculation mais bien de réajustement fondé sur des valeurs objectives: rareté, qualité, importance historique. Nous avions signalé régulièrement à nos clients et lecteurs que le mouvement constaté allait durer, et c'est bien ce qui se produit.

 


D'autres jours chez Autodrome Cannes et Paris : Année 2016... 2015... 2014 ... 2013 ...  2012 ... 2010-2011 ... 2008-2009 ... 2003-2005... 2001-2002 ... 

...L'aventure Autodrome a commencé dans les années soixante, lorsque les frères Levy, passionnés d'automobiles sportives commencent à acquérir leurs premiers "pur-sang", Facel-Vega Facellia, Alfa-Romeo Giulietta, R8-Gordini, Lotus Elan, Europe, Maserati Mexico, puis Ferrari et Lamborghini, Aston-Martin, Bentley...

Neldo Levy (Autodrome Paris), et sa première Ferrari.

 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 Fixe : +(0)1 45 31 12 49 - Livraison France et international  - English website:

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

Votre auto à vendre ? Nous achetons Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

Quelques automobiles que vous auriez pu acheter chez Autodrome Paris ou Autodrome Cannes...