AUTODROME PARIS 

 

Automobiles d'Art

 


Conseil en patrimoine Automobile Classique - Spécialiste Lamborghini, Ferrari, Maserati, Pagani, Aston Martin

.

 

Lamborghini Miura SV J Spider

La dernière Miura présentée par Lamborghini

La Miura SVJ Spider #4808 présentée sur le stand Lamborghini du Salon de Genève 1981 :c'est l'ultime version de la Miura

 

La Miura Spider SVJ au centre du stand Lamborghini à Genève en 1981 : entre deux Countach S, et à côté de la nouvelle Jalpa 3500 et du

prototype 4X4 LM001, la Miura découvrable fait sensation. La rumeur évoque une possible production en petite série.

Photos exclusives ©Pierre Le Mounier.

 


 

Cette Lamborghini Miura SVJ Spider possède une histoire tout-à-fait hors du commun et documentée par un dossier aujourd'hui complet depuis la facture de l'usine Lamborghini, et qui la rend unique au monde. Nous avons en effet pu reconstituer son passé au terme d'un long travail de recherches historiques.

 

1971 : Cette Miura N°4808, moteur 30583 fut produite par l'usine en Février 1971 en couleur jaune vif avec intérieur en cuir noir. Aussitôt construite, elle fut exposée avec la toute nouvelle SV dont c'était le lancement, au Salon de Genève en Mars 1971. La 4808 est donc l'une des dernières Miura S construites. Son châssis bénéficie des améliorations apportées par l'usine à la fin de la série. La photo ci-dessous montre cette voiture à Genève, dans le hall d'exposition peu avant l'ouverture du Salon. C'est aussi cette année-là que Lamborghini présenta le mémorable prototype LP500 Countach.

Genève, 1971

Après le Salon, la voiture fut acquise le 26 Mars 1971 par M. E. Huber, un riche amateur Suisse de Bâle via le garage Foitek de Zurich, alors importateur de la marque pour la Suisse allemande.  Ce M. Huber, qui possédait à l'époque pas moins de 17 voitures, choisit de la faire repeindre en rouge et la conserva jusqu'en 1975.

1975 : Elle fut alors achetée par André Zenari pour le compte de Lambo Motor AG (dont il détenait des parts), alors importateur Suisse de Lamborghini. André Zenari se servit lui-même souvent de l'auto jusqu'en 1979, où, lors de ses voyages fréquents, elle était conservée et entretenue chez Lambo Motors AG dans leurs locaux à Bâle.

1979-80 : C'est à la fin de l'année 1979 que furent commencés les travaux de transformation de cette voiture en Spider.

Rappelons que Bertone avait exposé en 68 sur son propre stand au Salon de Bruxelles une étude de style baptisée Miura Roadster (#3498). Elle n'avait ni toit amovible ni capote, et le moteur était à l'air libre, dépourvu de jalousies protectrices: une "voiture de rêve" disait-on à l'époque - et sans intention de production, comme l'indique le communiqué de presse Bertone.

C'est cette étude Bertone qui inspira le fascinant projet de la Miura #4808 Spider. On décida de prévoir en plus un toit démontable et de conserver les jalousies arrières afin que la voiture reste parfaitement utilisable. Lambo Motor AG obtint l'aide de l'usine pour ces travaux, notamment les pièces de carrosserie inspirées des fameuses SVJ, dont cinq exemplaires avaient été construits dans les années soixante-dix. Cependant, il existe des évolutions par rapport à la carrosserie SVJ, notamment les prises d'air des ailes arrière, totalement inédites et uniques. La voiture fut à cette occasion repeinte en blanc nacré.

 

Une vue du Spider 4808 au moment des travaux en 1980, à côte d'une Miura S.

 

La construction de cette carrosserie spéciale fut achevée en Septembre 80, alors que se finalisait la reprise de Lamborghini par l'industriel Patrick Mimran, qui se faisait fort de relancer la marque, et avait besoin pour cela d'augmenter rapidement les ventes afin d'améliorer la trésorerie.

1981 : En Janvier 81 fut créée la Nuova Automobili Ferruccio Lamborghini SpA.

La Miura SVJ Spider (dite aussi Targa à l'époque) portant sigle SV fut alors exposée sur le stand Lamborghini au Salon de Genève en Mars 1981, une année importante pour la marque. Cette voiture fut en effet présentée en même temps que la nouvelle version de la Countach LP400S, du nouveau modèle Jalpa 3500(*) et du prototype 4x4 LM01. Etaient présents à cette occasion le nouveau PDG Patrick Mimran, Giulio Alfieri, Ingénieur en Chef et Luigi Marmiroli, Directeur Technique. Le stand de Lamborghini en pleine renaissance fut évidemment l'une des grandes attractions du salon.

(*A noter que la Jalpa prototype 1981 fut elle aussi réalisée sur la base d'un châssis antérieur - #40058, un modèle "Silhouette" fabriqué en 1978. Elle est aujourd'hui propriété de l'usine Lamborghini.)

Cette extraordinaire Miura alimenta bien des spéculations sur la possible production d'une Miura Spider... qui ne se produisit jamais. Le Spider #4808 est ainsi demeuré un exemplaire unique.

 

 La SVJ Spider #4808 reste l'ultime Miura, présentée officiellement dans un Salon automobile par Lamborghini.

 

La Miura #4808 photographiée peu après sa redéfinition en Spider, encore sans aileron au moment de la prise de vue.

1985-90 : Durant les années 80, la Miura SVJ Spider fut admirée dans divers rassemblements de Lamborghini et d'automobiles classiques (photo ci-dessous prise en Suisse à la fin des années 80).

 

 

1990 : La Miura SVJ Spider fut acquise par Jean Wicki, ex-médaillé d'or olympique 1972 en Bobsleigh et célèbre amateur de Lamborghini, devenu aujourd'hui un important promoteur immobilier. La passion pour la marque est de famille puisque c'est le fils de Jean Wicki, Alain, qui entreprit le fabuleux projet Raptor, en association avec Zagato, à partir d'une base mécanique Diablo.

Jean Wicki fit retirer l'aileron et le spoiler avant à l'usine Lamborghini, restituant à cette voiture les volumes avant et arrière des Miura SV / SVJ. Collectionneur passionné, il conserva cette automobile - repeinte en argenté - une dizaine d'années, et la fit entièrement restaurer en 90-91 chez RUF AG, à Oftringen en Suisse. Jean Wicki la fit admirer notamment au fameux rassemblement Lamborghini Days à Dijon, (photo ci-dessous prise en 1994).

 

 

Mars 2000 : La voiture est vendue à un amateur américain pour 200.000 Francs Suisses frais inclus (via Bonhams-Europe à Genève) soit environ 150.000 € d'aujourd'hui. La photo ci-dessous montre la Miura SVJ Spider en 2002 aux Etats-Unis.

 

 

2003 : Le 26 Mai 2003 elle est proposée aux enchères lors de la vente Bonhams Les Grandes Marques à Monaco. Elle est décrite ainsi dans le catalogue de la vente : "The ex-Geneva Motor Show,1971 Lamborghini Miura P400S "Jota" Spider, coachwork by Bertone/Lambomotor AG". Déclarée vendue pour 80.000 € + frais, il est évidemment très probable que la transaction se soit plutôt faite de gré à gré et pour un montant bien supérieur (l'estimation était 120-150.000 €).

2003 : A la vente Coys "True Greats" du 4 Décembre 2003 à Londres, la voiture est affichée vendue pour 175,000 Livres hors frais, soit 255.000 € de l'époque.

 

 

Son propriétaire est un riche collectionneur, résident monégasque ; la Miura SVJ Spider est souvent aperçue à Monaco devant le Casino ; elle est alors proposée à la vente dans un magazine anglais spécialisé au prix de 285,000 Livres (415.000 €).

La SVJ Spider à Monaco

 

2004 : Autodrome-Cannes, dont la longue tradition de collection des meilleures classiques Italiennes est bien connue, décide de l'acquérir, s'agissant de l'une des rarissimes Lamborghini en exécution spéciale qui font partie de l'histoire et de la légende de la marque.

2006, Février : La Miura Spider SVJ est exposée au salon Rétromobile à Paris, attirant la curiosité et l'enthousiasme de très nombreux amateurs de la marque. Le magazine anglais de référence Classic Cars & Thoroughbred en présente la photo dans son numéro de Mai 2006 comme l'une des vedettes du Salon.

 

 

2006, Juillet : La Miura SVJ Spider est invitée, dans le cadre du célèbre Festival of Speed de Goodwood, un des événements les importants dans l'automobile classique, à participer au concours Cartier Style & Luxe, où elle sera la vedette de la "Classe Miura" aux côtés de toutes les autres versions de la Miura - réunies pour la première fois au monde.

 

"The magnificent Miura" à Goodwood, une fabuleuse exposition de toutes les versions existantes de la Miura : au centre de la présentation, le Spider SVJ.

 

L'usine Lamborghini exposait la "Miura Concept" (2005) ; juste  derrière, la réplique de la Jota, la SVJ ex-Chah d'Iran finie en bordeaux, au centre la SVJ Spider, prototype unique, et deux superbes Miura S - la vert pomme fut celle du mannequin vedette Twiggy - , et la SV noire de S. Kidston, un des meilleurs experts mondiaux en matière de Lamborghini. Une telle présentation n'avait jamais eu lieu - et ne se produira sans doute plus. La SVJ Spider est encore plus recherchée en tant que pièce unique, que les autres SVJ, dont cinq furent construites par l'usine.

 

Cliquez ici pour d'autres images du Concours Cartier et du Festival of Speed de Goodwood.

Janvier 2007: La Miura Roadster Bertone, la seule autre Miura découverte de l'Histoire, est annoncée vendue officieusement pour la somme de 1.050.000 Dollars, soit environ 810.000 €uros.

La Miura Spider SVJ figure bien entendu aussi dans divers ouvrages de référence relatant l'histoire de Lamborghini, et notamment celui de Peter Coltrin et Jean-François Marchet consacré spécifiquement à la Miura, ainsi que celui de Serge Bellu. La voiture est évidemment authentifiée avec certitude, matching numbers et documents à l'appui.

 

 

Dans l'ouvrage de référence de Coltrin et Marchet sur la Miura, des photos de la SVJ Spider sont assorties du commentaire suivant : "l'usine relancerait-elle la production de la Miura ? c'était la rumeur qui courait"

Ce qui souligne l'importance historique indiscutable de ce seul et unique exemplaire de Miura Spider présenté sur le stand de la marque.

 


"For the rest of my life I'll feel happy whenever I look at my Miura. This car left its mark on its age, and I say that nobody has built anything better since. It was the first car of our wildest dreams, a car for absolute fanatics.

(Ferruccio Lamborghini, en 1975)

La Miura Spider SVJ (1994, circuit de Dijon-Prenois).


Description technique

La Miura S #4808 fait partie des dernières "S" fabriquées et dispose donc d'un châssis rigidifié par rapport aux précédentes séries: certaines traverses ne sont plus ajourées, et il existe des goussets de renfort à l'avant et à l'arrière. De plus, des quatre disques sont ventilés, les demi-arbres de transmission sont équipés de joints homocinétiques. Enfin la position de la clé contact est celle du modèle SV.

La carrosserie comportes des pièces spéciales réalisées par Lamborghini sur la base de celles de SV et de SVJ: les capots avant et arrière sont ceux de la SV, mais comportent des entrées et sorties d'air comparables à celles aménagées sur les SVJ. Les roues sont celles de la SV, de même que les feux arrière, le pare-choc avant et les clignotants.

 

A g. le Spider SVJ sur le trajet Cannes-Paris ; à dr. l'une des cinq SVJ (#5090, et la première construite): la parenté est flagrante.

 

Une particularité est toutefois spécifique : la SVJ Spider est la seule à posséder de spectaculaires prises d'air verticales devant les roues arrière. La ligne du Spider SVJ représente ainsi l'ultime évolution du style fabuleux de la Miura, avec des ailes arrières sensuellement renflées auxquelles les magnifiques entrées et sorties d'air confèrent un caractère compétition, le capot avant arborant les sorties d'air de radiateur béantes et l'orifice de remplissage des SVJ (ainsi que les feux carénés), et les extracteurs d'air chaud provenant des freins.

Certaines pièces sont finies en "chrome noir" - que l'on retrouve sur la dernière des cinq SVJ - telles que le mince pare-choc avant, les jalousies, les entourages de pare-brise, et donnent une touche de luxe exclusif à cette automobile.

 

Rare photo d'époque du spider Miura avec le toit en place ; elle fut montrée avec et sans aileron (ci-dessous).


 

Dans l'histoire de la marque (lorsqu'elle était indépendante), à peine une dizaine de Lamborghini ont été fabriquées à l'unité

 

Toutes sont célèbres et convoitées ; la plupart sont d'un prix inaccessible et conservées dans des musées. Il a existé trois modèles développées par Bob Wallace pour la course, même si Ferruccio Lamborghini s'est toujours opposé à une participation en compétition:

 

- Tout d'abord la fameuse Miura "Jota" développée en 1970-71 (ci dessous), mythique dès que son existence fut connue, et qui fut entièrement détruite dans un accident où elle prit feu.

- Wallace développa également une Jarama, actuellement en Grande-Bretagne, et une Urraco de compétition, propriété de l'usine.

 

 

 

 

 

Les rares Lamborghini de route exécutées à l'unité sont devenues le pinacle de la période classique de la marque, certaines réalisées par les plus grands carrossiers :

 

1. La Flying Star II de Touring : un seul exemplaire, propriété d'un collectionneur français, et que l'usine essaie de racheter.

2. La 3500 GT Zagato: un projet magnifique construit à deux exemplaires seulement, dont l'un racheté 280.000 € frais inclus en Octobre 2001 (Ruers Auktion).

3. Le Spider 350 GT construit par Touring et présenté sur le stand Lamborghini. Tout comme la Miura Spider SVJ, il ne fut jamais mis en production. Il en existe deux exemplaires.

4. La Faena de Pietro Frua: la seule quatre portes Lamborghini ayant existé, sur base Espada.

5. La 400 GT Monza par Neri et Bonacini: réputée disparue, elle a heureusement été retrouvée et un collectionneur l'a acquise pour 270.000 € (Coys, Londres, Déc. 2005).

6. La célèbre et audacieuse Marzal, basée sur une Miura, mais avec un six cylindres en ligne transversal arrière, permettant de gagner deux places.

7. Le Roadster Miura présenté par Bertone - et non par Lamborghini comme certains le pensent - fait partie d'une des plus importantes collections mondiales.

8. La Miura SVJ Spider présentée par Lamborghini à Genève en 1981.

 

Ces huit modèles illustres sont présentés ci-dessous, avec la fabuleuse 350 GTV, toute première de l'histoire, précieusement conservée au Musée Lamborghini.

 

 

 

De g. à dr. la 350 GTV au musée de l'usine, la 3500 GT Zagato, la Monza 400 GT, le Spider 350 GT à Genève en 66 et la Faena devant Lambo Motor AG.

 

 

 

De gauche à droite: la Flying Star II devant Autodrome-Cannes, la Marzal, la Miura Roadster de Bertone, et la Miura SVJ Spider.

 


 

La Miura Spider exposée en 81 au Salon de Genève par Lamborghini, ultime Miura de l'histoire, fascine les experts depuis 25 ans...

AUTODROME est heureux de la présenter après avoir patiemment reconstitué son extraordinaire histoire.

 

Cette automobile est d'une beauté à couper le souffle. La Miura a toujours été une source de fascination, mais le Spider SVJ cumule l'extravagance d'un modèle spécial unique dans l'Histoire de Lamborghini avec les atouts de la Miura, qui a influencé toutes les GT à hautes performances. Avec sa structure à moteur central inspirée de la Ford GT40 et le romantisme sensuel de ses lignes, elle fait à juste titre frémir d'envie les amateurs. Cette pièce constituerait le joyau de bien des collections.

En matière d'automobiles historiques, surtout pour les marques prestigieuses telles que Bugatti, Ferrari, Lamborghini, Bentley, les modèles bénéficiant d'une exécution spéciale sont les plus recherchés. Rappelons par exemple la Miura SVJ du Shah d'Iran qui atteignit déjà 500.000 $ aux enchères en 93, en pleine période de "dépression" du marché.

Les modèles uniques présentés officiellement par les marques sont en effet des pièces historiques au sens fort : ils marquent une date dans l'Histoire du constructeur. Ils ont toujours une valeur supérieure aux nombreux exemplaires identiques fabriqués par ailleurs. Une très belle Miura S peut s'acheter de 250 à 300.000 € et certaines SV de 350 à 450.000 €. Le Roadster Miura de Bertone est actuellement proposé pour un million d'Euros.

L'authenticité de la SVJ Spider, qui n'a jamais été contestée car son histoire est ininterrompue, est notamment confirmée par un document écrit émanant de Luigi Marmiroli, Directeur Technique de Lamborghini à l'époque, mais aussi par la facture d'origine de l'usine Lamborghini et celle du concessionnaire Foitek de Zurich. Elle est un exemplaire unique et magique, dont le destin est extraordinaire, depuis ses tout débuts au Salon de Genève 1971, puis en version Spider en 1981, jusqu'à aujourd'hui où elle reste l'ultime Miura de l'histoire: c'est un véritable mythe roulant.

 

 

Son état est excellent, car la voiture a été parcimonieusement utilisée - 49.000 km - et entretenue dans des conditions parfaites depuis la restauration qui date d'environ 5000 km. S'ajoutent évidemment à sa valeur de collection et d'investissement, son esthétique ravageuse et le plaisir extraordinaire qu'on peut tirer d'un modèle qui comme celui-ci est utilisable quotidiennement. Conduire cette Miura Spider, découverte, avec son héritage historique, son glorieux V12 central et son style irrésistible, est un véritable privilège pour passionné.

 

[photos Arnaud Herbelin]

 

En résumé, cette Lamborghini est d'un intérêt historique immense : c'est l'une des rarissimes Lamborghini en modèle unique - et la toute dernière Miura présentée par l'usine.

Elle combine les dernières spécifications SV avec certaines caractéristiques des exceptionnelles SVJ (cinq exemplaires usine, 1971-73). Enfin, c'est une Miura en version cabriolet à toit amovible et l'on sait qu'il n'existe au monde que deux Miura découvertes qui ont un statut officiel : le Roadster de Bertone et cette SVJ Spider du Salon de Genève. Cette automobile est peut-être la plus mythique Lamborghini après la Jota disparue, et la plus désirable de toutes pour les amoureux de la marque de Sant'Agata.


L'histoire continue...

Cette Lamborghini célèbre est désormais la propriété d'une de nos clients collectionneur, pour qui nous l'avons restaurée en carrosserie, peinture et sellerie - travaux confiés à la Carrosserie Lecoq. Comme chaque possesseur dans la chaîne historique des collectionneurs qui ont été en charge de cette automobile, il a souhaité, puisqu'elle avait déjà eu plusieurs livrées successives (jaune à Turin en 71, blanche en 1981 à Genève, et plus récemment gris argent) de lui offrir un coloris d'époque, le fameux Vert Citron qui contribua à la personnalité des Miura.

 

PRIX : Nous consulter

Si vous souhaitez acquérir une Lamborghini rare telle que celle-ci, merci de nous consulter

Michel Levy +33(0)630 096 491 ou Neldo Levy +33(0)686 699 827

 

AUTODROME PARIS

 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 - Livraison France et international  - English website:

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

Votre auto à vendre ? Nous achetons Lamborghini, Ferrari 308 GTB Vetroresina, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta, Aston-Martin DBS Vantage, DB6.


English summary

MIURA SVJ SPIDER 1981 - "one-off" Prototype

The mythical Miura SVJ Spider - Geneva Motor Show, 1981.

Period picture : the Miura SVJ Spider  #4808 is officially presented by Lamborghini at the 1981 Geneva Motor Show.

This is the last and ultimate version of the Miura and remained a single prototype (all four pictures Copyright P. Le Mounier)

 

 

This Lamborghini Miura SVJ Spider has a unique history which is now fully documented from the original Lamborghini factory invoice.

 

This last Miura is the ultimate "one-off" Lamborghini. We have been able to complete its uninterrupted history file after a long and patient research in several countries. The original period pictures above show the car on the Geneva Lamborghini Stand, bewteen two Countach S ; on the background, the AWD LM001, also presented for the first time.


 

1971 : This Miura #4808, engine #30583 was built by the factory in February 1971, finished in bright yellow with black leather upholstery. Immediately after, in March, it was displayed at the 1971 Geneva Motor Show as the S version, together with the new SV version. #4808 is therefore one of the last Miura "S" built. Its chassis benefits from the latest modification that the factory implemented for the last S series. The picture below show this car new in Geneva in 1971, just before the opening of the Motor Show.

 

 

Geneva, 1971, #4808 as a Miura S.

 

 

Just after the Geneva Motor Show, the car was bought, on March 26, 1971 by Mr. E. Huber, a rich Swiss enthusiast. The invoice from the then Lamborghini Importer Foitek in Zurich indicates the exact price and the part exchange with Mr Huber's Espada.  This man, who owned no less than seveteen cars, decided to have the bodywork repainted red and kept the car until 1975.

 

1975 : The Miura #4808 was then purchased by André Zenari, on behalf of Lambo Motor AG (Mr Zenari was a shareholder of this Company), the new Swiss importer for Lamborghini. André Zenari used the car quite often until 1979. At that time, during his frequent travels, the car was kept and maintained by Lambo Motors AG in Basel.

 

1979-80 : The transformation of the car in a spider is launched at the end of 1979, by Lambomotor (Swiss Importer of Lamborghini), in cooperation with Lamborghini, now headed by Swiss business man P. Mimran.

 

Let's remind that, in the meantime, Bertone had displayed a Miura Roadster study at the 1968 Brussels Motor Show. This car #3498 was a design exercise, and had neither a roof nor a hood ; the engine was visible at the rear, without the typical Miura "blinds".

 

This 1968 Bertone Miura Roadster study was the first official "open Miura", and the Miura #4808 SVJ Spider was the second - and the last one. Lamborghini and Swiss Importer Lambocar cooperated to create this fabulous Miura SVJ, but this time in Spider form, combining the race-inspired style of the existing "SVJ", and a removable roof. We remember that five SVJ had already been built earlier by the factory. This sixth SVJ, the most outrageous and original, is some times called Miura Targa. The factory designed and provided an exclusive SVJ-style body, with some fascinating details, in particular the unique and spectacular air intakes on the rear-fenders. The car was finished in pearl white.

 

 

The Miura #4808 rebuilt as an SVJ-style Spider, pictured in late 1980 besides a Miura S.

 

 

The construction of this special bodywork was completed in September 1980, while the aquisition of Lamborghini Automobili by Patrick Mimran was underway. Mimran was decided to actively re-launch the marque and his first objective was to enhance the provocative creativity of the Italian make.

 

1981 : In January 1981 the Nuova Automobili Ferruccio Lamborghini SpA was created. In March at the Geneva Motor Show, the Miura SVJ Spider was displayed on the Lamborghini stand. This year was a very important Geneva Show for the marque: the Miura Spider was presented together with the all-new Jalpa 3500(*), the All Wheel Drive LM01 prototype, and the new Countach LP400S.

 

(*It is interesting to note that the Jalpa 1981 prototype was also built on an older chassis (Silhouette "40058, first sold new in January 1978). This Jalpa prototype is now part of the Lamborghini factory museum.)

 

At this occasion, the new Swiss Chairman Patrick Mimran, with Giulio Alfieri, Chief Engineer, and Luigi Marmiroli, Technical Director were present. The Lamborghini stand, due to the rebirth of the marque, was obviously one of the most prominent presentations of the Show. This Miura Spider with removable roof generated excitement and speculations about a possible production of a Miura Spider... which never happened. The Spider #4808 therefore remained a one-off in the History...

 

 

The SVJ Spider #4808 is the very last Miura ever officially presented in a Motor Show by Lamborghini.

 

The Spider Miura SVJ just after its transformation in Spider, but still without the wing.

 

 

1985-90 : During the eighties, the Miura SVJ Spider was seen in several Lamborghini and other Classic Car events (picture here below taken in Europe in the 80s).

 

 

 

 

1990 : The Miura SVJ Spider was then bought by Mr. Jean Wicki, ex-Olympics Bobsleigh Gold medal (1972) and a famous Lamborghini enthusiast (today a real-estate businessman). He shares his passion for Lamborghini with his son Alain, who partnered with Zagato for the flamboyant Raptor project, based on a Diablo.

Jean Wicki had the car painted in light Silver, and took off the wing and the chin spoiler, bringing the car's look back to the original Miura SV / SVJ. A fanatical Lambroghini collector, Wicki not only kept this car for about ten years, but also had it carefully restored in 1990 by RUF AG, in Oftringen, Switzerland. Jean Wicki also proudly showed his Miura SVJ Spider at the famous Lamborghini Days in Dijon, as seen on the picture below (Dijon, France, 1994).

 

 

 

March 2000 : The car was sold to an American collector for 200.000 SF including fees (via Bonhams Europe in Geneva), approximately 150.000 €. The picture below shows the Miura SVJ Spider in 2002 in the USA.

 

 

 

2003 : On May 26th, 2003 the car was presented at the Bonhams auction "Les Grandes Marques à Monaco". The catalog of the sale indicates that the car is "the ex-Geneva Motor Show,1971 Lamborghini Miura P400S Jota Spider, coachwork by Bertone/Lambomotor AG". Declared sold for 80.000 € + expenses, it is more than probable that the transaction took place after the auction for a much higher price (the estimate was 120-150.000 €).

 

2003 : At the Coys "True Greats" auction of December, 4th, 2003 in London, the car is sold for £175,000 excluding fees - around 255.000 €.

 

 

Its owner a rich Monaco resident, often parked the Miura SVJ Spider in front of the Monte-Carlo Casino ; it was then offered for sale in a specialised English magazine for 285,000 British Pounds (415.000 €).

 

 

SVJ Spider and Enzo in Monaco.

2004 : Autodrome, a Company which has a long-standing tradition of collecting the best and rarest classic Italian sports cars, decided to acquire the Miura SVJ Spider, as one of the very few Classic Lamborghini "one-offs", that have contributed to the History and legend of the marque.

 

2006, February : The Miura SVJ Spider is displayed at the Paris Rétromobile Classic Motor Show, and pictured in the May 06 issue of Classic & Throughbred magazine, as one of the stars of the Show.

 

 

2006, July : The Miura SVJ Spider is invited, at the famous Festival of Speed of Goodwood, to participate to the prestigious Cartier Style & Luxe Concours ; this car was one of the stars of the "Miura Class" exhibition. For the first time in history, all versions of the Miura were displayed together, side by side.

 

"The magnificent Miura" at Goodwood, an incredible exhibition of all versions of the Miura ever built :

The Lamborghini factory displayed the "new Miura Concept" (2005) ; just behind, the exact replica of the racing-inspired Jota (red), the burgundy SVJ ex-Shah of Iran, the one-off SVJ Spider prototype (Geneva 1981), two Miura S, and a black SV. Such a collection was never seen before - and will probably never be in the future. The SVJ Spider is even more sought -after than the other SVJs, of which five were built.

 

2007, January : The other official open Miura in existence, the 1968 Bertone Miura Roadster is sold for 1.050.000 $ to a private collector.


 

The Miura Spider SVJ is of course mentioned and pictured  in several reference books about Lamborghini, and amongst them, the Peter Coltrin & Jean-François Marchet specifically dedicated to the Miura, as well as the Serge Bellu Lamborghini book. The car is obviously duely identified with certificates and matching numbers, including bodywork.


 

"For the rest of my life I'll feel happy whenever I look at my Miura. This car left its mark on its age, and I say that nobody has built anything better since. It was the first car of our wildest dreams, a car for absolute fanatics."

(Ferruccio Lamborghini, 1975)

The Spider SVJ at the Lamborghini Days in 1994.


Technical.

The Miura S #4808 was one of the last "S" built, thus incorporating the last, more rigid chassis with front and rear reinforcing brackets. In addition, the four discs are ventilated, and the two transmission half-shafts are equipped with homocinetic joints. The contact key is positionnned as it is on the SVs.

The bodywork include special parts made by Lamborghini and based on the SV and SVJ: front and rear boots are from the SV, but include in addition air intakes and exits comparable to those of the five SVJs. The wheels are of the SV model, as well as the rear light clusters and the front bumper.

 

Left: the Spider SVJ during its trip from Cannes to Paris ; Right: one of the five SVJ (#5090). Same breed.

 

This car has one important specificity : the SVJ Spider is the only one to incorporate the spectacular rear air intakes, giving to this automobile a unique style. It is actually the ultimate evolution of the famous Miura: sensuous SV rear wings, competition SVJ looks of the front with covered headlights, radiator air vents wide open and race-type SVJ fuel filler cap, as well as hot air extractors for the brakes.

Many parts have a special black chrome finish - that is also found on one of the five SVJ - such as the front bumper, the rear engine blinds, giving a touch of exclusive luxury to this automobile.

 

Rare period picture of the spider Miura with its roof in place ; it has been shown with and without wing (below).


In the History of Lamborghini before its purchase by Chrysler, there has been hardly ten "one-off" Lamborghinis.

All are famous and sought-after ; most of them are totally unaffordable and kept in museums. There has been only three race-cars developped by Bob Wallace in spite of Ferruccio Lamborghini's opposition to racing.

 

- First of all the legendary Miura "Jota" developped in 1970-71 (below) mythical but unfortunately destroyed and burnt in an accident.

- Wallace also developped a racing Jarama, currenlty in the UK, and an Urraco, property of the Lamborghini museum.

 

 

 

But the ultra rare road-legal "one-off" Lamborghinis are the real pinnacle of the classical period of the marque, some of them built by the greatest designers:

 

1. The Flying Star II by Touring : unique example, owned by a French collector. The factory is trying to acquire it.

2. The 3500 GT Zagato: a wonderful project built only in two examples (one of which sold for 280.000 € incl fees at Ruers Auktion in Oct 2001)..

3. The Spider 350 GT by Touring but also presented by Lamborghini on its stand, as was the Miura Spider SVJ. Never put in production either. Only two exist.

4. The Faena by Pietro Frua, the onnly ever four-door classic lamborghini, built on an Espada (#8224) base.

5. The 400 GT Monza by Neri et Bonacini: thought to be lost, it has been recently dicovered, and sold for 270.000 € (Coys London, Dec 2005).

6. The audacious Marzal, based on a Miura, but with a straight-six, allowing room for two more seats.

7. The Roadster Miura presented by the car designer Bertone - and not by Lamborghini as some people think - belongs to one of the most important world-class collection.

8. The Miura SVJ Spider exhibited in Geneva in 1981 by Lamborghini.

 

The marvellous one-off classic Lamborghini line-up - starting from the very first Lamborghini in History, the 350 GTV..:

 

 

L to R: 350 GTV at the Lamborghini Museum, 3500 GT Zagato, Monza 400 GT, Spider 350 GT in Geneva in 1966 and Faena at Lambo Motor AG.

 

L to R: Flying Star II Touring at Autodrome-Cannes, incredible Marzal, famous Miura Roadster by Bertone, and "final" Miura SVJ Spider.

 


 

The Miura Spider SVJ presented by Lamborghini in 1981 at the International Geneva Motor Show is the last and final version of the Miura in the History.

 

 

It has been fascinating classic cars experts for 25 years. AUTODROME is proud to present this fine automobile after a complete and successfull history research.

 

This car is of a rare beauty. The Miura has always been a source of excitment and admiration, but the Spider SVJ associates the extravangance of a special one-off model, unique in Lamborghini's history, with all the character of the Miura, that influenced all high-performance GTs of the XXth century: its Ford GT40 inspired mid-engined structure, its performance and its outrageous style attracts enthusiasts as a powerful magnet. This car would be the jewel of many collections.

As far as historic cars are concerned, and especially for the most famous marques such as Bugatti, Ferrari, Lamborghini, Bentley, the value of the one-off examples is obviously very high ; let's just remind for instance that the Miura SVJ of the Shah of Iran was auctionned for 500.000 USD in 1993, deep in the "great depression" of classic cars market.

The authenticity of the SVJ Spider - never disputed, since its history is uninterrupted - is confirmed by many documents, including a written letter from Luigi Marmiroli, the then Technical Director of Lamborghin, by the original Lamborghini factory invoice, and by the Lamborghini dealer and importer Foitek. It is a magical and unique automobile, whose history is extraordinary, since its debut at the Geneva 1971 show as a Miura S, then in Spider form in 1981, a critical period for Lamborghini, until today, where it remains the last Miura in History.

 

 

Its condition is faultless, the car having been scarcely used - 50.000 km only - and perfectly maintained since the restauration in Switzerland, hardly 9000 km ago.

 

 

As a summary, this Lamborghini is of great historical interest, as one of the ultra-rare "one-off" Classic Lamborghinis. In addition, it combines the latest Miura SV specifications with some of the exceptional SVJ characteristics (only five built by the factory in 1971-73).

There are only two authentic and official "open" Miuras : the Bertone Miura Roadster, and this Miura SVJ Spider presented by Lamborghini in 1981 at the International Geneva Motor show. After the accidental destruction of the Jota, it is the most desirable Miura for classic Lamborghini experts and enthusiasts.

 

Price : please call us.

Michel Levy +33 (0)630096491 or Neldo Levy +33(0)686 609 827


The History continues :

This famous Lamborghini is now the property of one of our clients, a discerning French collector.

We have supervised a complete restoration of the bodywork, paintwork - in a typical period color : Lime Green - , and upholstery. This restoration was entrusted to Carrosserie Lecoq.

 

[pictures above by Arnaud Herbelin]

 

The Miura SVJ Spider on the Spa Francorchamps track (June 2008).

AUTODROME PARIS

 

Michel Levy : +33 (0)630 096 491 or Neldo Levy : +33(0)686 699 827

 

France & International Shipment - English website:

COMPLETE LIST OF CLASSIC AUTOMOBILES AVAILABLE FOR SALE

 Your car for sale ? We buy Aston Martin, Ferrari, Lamborghini, Lotus Europe S1, Maserati and more.