MARCADIER Barzoï 1600 Gordini gullwing at AUTODROME PARIS
 

  AUTODROME PARIS 

 

AUTOMOBILES D'ART

.

 


 

 

MARCADIER Barzoï 1600S Gordini

Ultra-rare version à moteur central 1600 S Gordini

Carte grise "collection" de marque Marcadier

Très bon état mécanique, boite, moteur, freins etc.

 

 

English version : click here


La marque Fournier Marcadier

 

Les automobiles sportives françaises d'après-guerre connaissent un fort regain d'intérêt chez les collectionneurs. C'est parfaitement justifié, quand on considère la passionnante histoire qui va de Gordini à Venturi en passant par Alpine, Jidé, Scora, WM et Fournier-Marcadier, entre autres.

Ce dernier constructeur installé dans la région lyonnaise produisait des cycles de haute qualité dont le cadre était en alliage léger, une technique d'avant-garde dans les années 50, et des Karts. Il se révéla en 1963 en présentant une magnifique barquette inspirée de la célèbre et imbattable Lotus 23. Idée novatrice en France, la voiture était proposée en kit, l'acquéreur pouvant choisir la mécanique Renault qui lui convenait. En Angleterre, Lotus utilisait cette astuce pour réduire le coût de sa Seven (montage et taxes). Coup d'essai, coup de maître: cette véritable voiture de course à un prix accessible (9000 € d'aujourd'hui) permit à de nombreux pilotes de révéler leur talent.

 

En 1966, la marque présentait une monoplace à châssis tubulaire et moteur Renault Gordini, l'Aral, qui préfigurait la Formule France. Cette voiture, tout comme la barquette, et la berlinette Barzoï qui allait suivre allait obtenir d'excellents classements notamment en courses de côte, devançant des concurrentes bien plus réputées et plus puissantes.

 

Présentation de la barquette Fournier-Marcadier en 1963

 

Cette barquette était d'une définition radicale, pensée pour la compétition : moteur central-arrière, comme les prototypes contemporains, châssis multitubulaire, centre de gravité très bas, carrosserie également très basse en fibre de verre. Le poids ne dépassait pas 460 kg. Elle fut produite à quelques dizaines d'exemplaires, équipée de moteurs divers, de plus en plus puissants. 

Avec des feux et clignotants la barquette Fournier-Marcadier pouvait être immatriculée sur route (époque merveilleuse !) ; aucune auto moderne ne procure des sensations qui s'approchent de ce que l'on ressent au volant de cette véritable voiture de compétition, un privilège dont se régalent les passionnés de pilotage ou de conduite sportive.

 

Une des premières Fournier Marcadier (CC de Chamrousse 1965). A droite, une Barzoï : portes en ailes de mouette et ultra-basse : 98 cm !

La Barzoï est quasiment la barquette carrossée en berlinette, autrement dit une voiture de course avec un toit. Les versions moteur central sont les plus recherchées

 

Photo d'archive montrant l'ouverture des portes en ailes de mouette et la version "persiennes" de la vitre arrière

 

Le coupé Barzoï, qui lui succéda en 1969, était à peu de choses près une barquette munie d'un toit et de portes "en ailes de mouette" comme la célèbre Mercedes 300SL. Elle était dotée sur option d'une suspension arrière triangulée, et pouvait être équipée d'un 1300 ou 1600 Gordini. La voiture était ultra-lègère, et les quelques 30 exemplaires vendus firent le bonheur de pilotes dans un contexte où les compétitions n'étaient pas nécessairement dominées par les plus gros budgets ou les équipes professionnelles. Elle est vraiment très rare sur le marché, mais aussi très belle avec son profil ultra-bas (98 cm de hauteur).

 

Les Barzoï, tout comme les barquettes continue d'être aujourd'hui alignées en compétition historique. Elles sont de plus en plus recherchées pour leur caractère, leur conception hardie, d'une légèreté extrême, et un dessin qui n'a pas vieilli mais au contraire s'est bonifié. La production du constructeur se poursuivit ensuite avec une nouvelle barquette de course, dite "Canam", et le coupé Barzoï II, d'un style bien moins réussi.

 

 

 

 

Le moteur Gordini 1600 est le nec-plus-ultra des motorisations pour les sportives légères de cette époque.

 

 

L'intérieur spartiate et typé course met dans l'ambiance pour une conduite vraiment sportive.

 

 

L'arrière de la carrosserie est tronqué à la manière des Alfa Roméo TZ et TZ2, signées Zagato.

 

Nous avons eu la chance de pouvoir acquérir cette ultra-rare Marcadier Barzoï à moteur 1600 S Gordini en position centrale-arrière. C'est la version la plus performante et la plus conforme à l'intention de la marque : créer une rivale de l'Alpine Renault 1600S. Notre exemplaire est fonctionnel, moteur, boîte et trains roulants en très bon état. Avec quelques travaux de finition en carrosserie et accessoires, elle sera extraordinaire - un véritable prototype des années soixante.

Il est important de souligner que cet exemplaire est doté d'une Carte Grise française en règle, portant la marque Marcadier, ce qui est exceptionnel. C'est extrêmement rare parce que la majorité des Barzoï sont configurées uniquement pour la course, mais notre exemplaire offrira à son futur propriétaire le plaisir de rouler tranquillement sur route - à moins qu'il préfère le préparer pour la compétition historique, ou même faire les deux.

 

PRIX : Nous consulter

 

AUTODROME PARIS Spécialiste Lamborghini - Ferrari - Pagani Automobili - Automobiles Classiques - Tel: +33 (0)630 096 491 / +33 (0)145 311 249

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

VOTRE AUTO A VENDRE ? Nous recherchons Lamborghini V12, Ferrari, Mercedes, Maserati, Aston-Martin, De Tomaso.

Quelques autos que vous auriez pu acheter chez AUTODROME Paris ou Cannes...

ACCUEIL    HOME


English version

 

 

MARCADIER Barzoï 1600S Gordini

Rare mid-engine version

with 1600 S Gordini

Early chassis with round tubes

Marcadier French Title

Good mechanic condition, engine, brakes...

 

 

Monsieur André Marcadier, go-karts manufacturer, took inspiration from the Lotus 23 to create, in association with M. André Fournier, the ultra-lightweight barquette Fournier Marcadier in 1963. It was a small, road-legal racer with space frame tubular chassis, powered by Renault engines. It had a very successful career on the track and in rallyes.

Then in 1966, Fournier-Marcadier presented an elaborated single-seater racer that eventually gave birth to the "Formule France" Championship. In 1967, based on their experience, Fournier-Marcadier presented the more sophisticated Berlinetta "Barzoï" (after the name of a very fast Russian greyhound).

This very attractive small berlinetta is built on an ultra lightwheight multitubular space frame chassis with fibreglasss body. The car weighs less than 500 kg, and drives litterally like a Le Mans Prototype. The most spectacular feature is the Gullwing doors, similar to the legendary Mercedes 300SL and very rarely found on road-legal cars, but also the very sleek, low profile (98 cm) aerodynamic bodywork.

The highlight of Fournier-Marcadier was the 1968 Grand Prix de Paris on the Montlhery race-track. French driver Francois Lacarrau took second place with his Barzoï Coupé, against Matra 470 BRM, Ferrari, Porsche 906 amongst others ! An amazing demonstration of the capabilities of this small wonder with only 110 hp...
The Barzoï participated in the 1969 Targa-Florio and is therefore eligible for this legendary race, among other events. Its bodywork design is extremely nice, with spectacular gullwing doors and a rear cockpit profile reminding of the Alfa Romeo GTZ.


Our example is one of the few powered by a Renault-Gordini 1600 (807-20) engine mounted in central position behind the driver. It is built on the early round-tube space frame chassis, closer to its Lotus 23 inspiration and more sought after than the square-tube later version. Gear box is with 5 gears and steering is racing-style very direct.

Engine, transmission and general conditon is very good. Brakes have just been rebuilt to new condition. Of course, some work - mainly cosmetic and some electrics - remains to be done for the bodywork, and interior, which are very spartan, as original, and never restored. This car is road-legal, registered in France - a valuable "plus" for a Marcadier, often driven only for racing...

A rare Classic French GT of the 60s to collect now : this ultra rare, no-compromise sports-car is a legacy of Fournier and Marcadier, a small but creative car manufacturer of the sixties, killed by legislation and racing budgets escalation. Very exciting, rare, and a good Collector investment.

We buy your Classic, no matter its condition.

 

PRICE : on application

 

 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 Office : +(0)1 45 31 12 49 - Shipment worldwide - English website:

COMPLETE LIST OF CLASSIC CARS FOR SALE : CLICK HERE

Your classic for sale ? Autodrome buys Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

A few classic cars that you may have bought from AUTODROME Paris or Cannes...

  HOME PAGE