ALFA-ROMEO

2600 Touring Spider 1964

 

Les Alfa-Romeo Classiques, une des plus prestigieuses marques Automobiles de l'Histoire, sont de plus en plus recherchées par les collectionneurs

 

Dans les années 50 les Alfa-Romeo F1 Type 158/159 "Alfetta" pilotées par Ascari, Farina, Fangio rivalisent en course avec les Ferrari, Maserati, Mercedes-Benz...

Dans les années 60 la filiale compétition Autodelta dirigée par Carlo Chiti développa des voitures légendaires: GTA, Alfa 33, GTZ, GTZ-2... pour revenir ensuite en F1

Carlo Chiti avait auparavant régné sur le département course de Ferrari, créant notamment la célèbre Formule 1 Type 156 "shark nose", 1ère Ferarri à moteur central

 

La célèbre Alfetta (tipo 158/159) Formule 1, et l'énivrante Giulia Tubolare Zagato "GTZ-2" qui remporta la victoire de classe dans toutes ses courses en 1966

Alfa-Romeo 33 TT12, et 33/2 prototypes

Aujourd'hui, les amoureux de la marque collectionnent avec passion les Grand Tourisme de prestige construites en petite série par Alfa Romeo alors que la marque était à son apogée

dans les années 50 et 60. Comme pour toutes les Classiques, les versions convertibles sont les plus ardemment désirées, avec leur ligne signée par les plus grands carrossiers

 


 

La voiture en vente :

 

 

 

La ligne de Touring est d'une distinction incomparable, avec ses quadruples feux annonçant la puissance et la sérénité d'un moteur 6 Cylindres de noble origine

Notre version est équipée du kit de 3 carburateurs Weber double-corps, très apprécié à l'époque pour le surcroît de puissance qu'il confère à cette mécanique déjà exceptionnelle

 

 

L'Alfa-Romeo 2600 est un modèle historiquement important, car son moteur est l'ultime 6 Cylindres en ligne dans l'histoire de la marque. Cette disposition, célèbre chez Aston Martin à la même époque, est réputée pour assurer le meilleur équilibre dynamique, et ces moteurs ont en effet en commun une combinaison de puissance et d'onctuosité qui ravit les connaisseurs. Ce 2,6 litres est entièrement en alliage léger, son double arbre à cames en tête et ses cotes "super-carrées" (83x79,6 mm) dénotent une définition très sportive, exploitant les connaissances acquises lors des succès d'Alfa Romeo sur les circuits.

 

La berline 2600 était déjà très onéreuse, ce qui explique sa diffusion limitée à des conducteurs fortunés. La version Touring convertible est encore plus raffinée et sportive à la fois, mariant le luxe d'un habitacle digne d'une Ferrari, et la vivacité traditionnelle des coupés et cabriolets Alfa-Roméo de cette époque. Cette voiture possède une aura et une présence exceptionnelle ; on dit parfois avec justesse qu' "on ne regarde pas une carrosserie Touring, on la contemple".

 

La 2600 Convertible est hors du commun, sans être excessive, elle respire l'art italien et invite irrésistiblement à prendre le volant pour une enfilade de virages en Toscane, ou sur la Côte d'Azur, ou pour croiser à 200 Km/h sur une autoroute (allemande).

 

 

 

Une esthétique sensuelle, faite de luxe et d'extrême élégance, sans aucune ostentation

La 2600 est nourrie de 50 ans d'expérience, où même Enzo Ferrari a sa part : comme on sait la Scuderia Ferrari fit d'abord courir des Alfa Romeo

 

 

Cette version 6 cylindres 2600 du spider Touring est assez rare sur le marché et très recherchée aujourd'hui, à juste titre, par les connaisseurs. Beaucoup, cependant, ne se sont pas encore avisés de la valeur réelle de ce modèle, ce qui explique son prix étonnemment bas encore à ce jour, et vraiment très au-dessous de sa véritable importance en Collection.

 

En effet, il est essentiel de se souvenir que ce modèle fait partie des spiders Italiens célèbres des années 50 / 60, le nec-plus-ultra des grandes classiques, telle la Lancia Aurelia B24 Spider qui se négocie aujourd'hui entre 300 et 800.000 € (selon version et exemplaire bien sûr), et la Maserati 3500 Spider, qui vaut encore davantage, tout comme la Ferrari 250 GT Pininfarina Spider.

L'Alfa-Roméo 2600 était contemporaine de deux autres 6-cylindres célèbres : la Flaminia Touring convertible, aujourd'hui de plus en plus cotée, à environ 200.000 €, mais aussi la Maserati Mistral Spider, autour du million d'Euros. Bien entendu, cette parenté avec les Maserati et Ferrari décapotables des années 60 renforce actuellement la valeur de ces merveilleuses 2600 Touring. Ces magnifiques convertibles italiennes haut de gamme, prestigieuses, peuvent chacune (à différents niveaux de puissance il est vrai), combler tout Collectionneur qui sait ce qu'est le plaisir de conduire.

 

Marque célèbre, rareté, élégance de diva, moteur racé et finition admirable confèrent à ce modèle le prestige qui caractérise les cabriolets Italiens des années 50 et 60, automobiles d'orfèvre, qui n'ont existé qu'à un âge d'or, une période révolue. Toutes les qualités que nous avons citées, en y ajoutant le prix encore très accessible aujourd'hui, sont autant d'excellentes raisons d'acquérir une 2600 Touring avant que sa cote ne devienne inabordable. Même à l'arrêt, la 2600 semble vous inviter à tirer un peu sur le double-arbre pour savourer les montées en régime : avec les Weber 45, ce sont environ 150 chevaux milanais qui vont déferler, le mors aux dents, sous le capot, avec une sonorité irrésistible... Lorsqu'on la conduit, on comprend tout de suite ce que signifie "le virus Alfa".

 

 

 

 

Un cockpit luxueux : sellerie cuir soignée, tableau de bord aux cadrans de grand diamètre bordés de chrome, le levier de vitesse et le volant n'attendent qu'un tour de clé

pour mener cette grande routière vers le soleil, avec deux ou même quatre personnes à bord. Le 6 cylindres généreusement abreuvé par les Weber a un fort tempérament.

 

 

 

Un air de ... famille italienne: cette vue de la 2600 Touring évoque la Ferrari 250 GT Pininfarina Spider, et la Maserati 3500 Vignale spider (ici à droite)

 

 

D'après les registres historiques d'Alfa-Roméo, l'exemplaire que nous offrons à la vente a été officiellement livré neuf en Juillet 1963 à la Sofar, l'importateur français de l'époque, en coloris gris avec sellerie de cuir noir. Il est probablement demeuré en France jusqu'aux années 90, avant d'être acquis par un collectionneur hollandais. Voilà un certain nombre d'années, la voiture a été entièrement restaurée depuis le métal nu, comme le montrent les photos de son dossier. En 2007, la peinture a été entièrement refaite à neuf professionnellement et dans les règles de l'art, ce qui lui confère aujourd'hui une allure exceptionnellement séduisante et attirante. Tous les détails contribuent à la beauté classique de ce cabriolet qui semble avoir traversé un demi-siècle sans effort.

 

La conduite est grisante: le moteur puissant et souple est à la hauteur de sa réputation, un des meilleurs de l'époque comme Alfa Romeo savait les faire, et très bien servi par la boîte 5 vitesses. Embrayage, freinage, direction, piloter une Alfa sportive Classique dessine inévitablement un grand sourire sur vos lèvres. La capote est en bon état, et la voiture possède une copie de son manuel de propriétaire, son cric et sa roue de secours.

 

 

 

 

Une présence et une classe rare. Conduire une telle automobile, que tout vrai connaisseur apprécie, est comme un signe de reconnaissance et de bon goût entre passionnés.

La 2600 Touring est une des plus belles et des meilleures convertibles classiques, à la généalogie riche de centaines de victoires en course, et habillée par un Maître du style italien.

 

 

PRIX : Nous consulter [OPTION]


ALFA-ROMEO

 

 

2600 Spider 1964 by Touring

 

Alfa-Romeo is one of the most prestigious makes in History - Classic Alfas are more and more sought-after by Collectors


In the 50s the Alfa-Romeo Formula 1 Type 158/159 "Alfetta" driven by Ascari, Farina, Fangio raced, and often won, against Ferrari, Maserati, Mercedes Benz.

In the 60s and 70s Alfa-Romeo racing branch Autodelta developped some of the most iconic race cars of all times: GTA, Alfa 33, Zagato-bodied GTZ, GTZ/2...and then F1 again

The legendary Alfetta (tipo 158/159) Formula 1, the intoxicating Giulia Tubolare Zagato "GTZ-2" Class-winner of all races in 1966

Alfa-Romeo 33 TT12 and 33/2 prototypes

Today, Alfa lovers avidly collect the best models of the golden era of Alfa Romeo

Of course as for all Classic, the convertibles and spiders designed by the very best "Carrozzerie" are most wanted

 


 

The car for sale:

 

 

 

A matchless Touring design, with the strong quadruple headlight arrangement, as a sign of power and serenity - the noble Alfa-Romeo straight-6 DOHC is the heart of the car

Our example is fitted with the desirable triple Weber kit, a rare period upgrade offering even more punch to an alreay remarkable powerplant

 

 

The Alfa-Romeo 2600 Spider is powered by the very last Straight-6  engine in the History of Alfa-Romeo. Also used in the Aston Martin glorious racing and sport cars of the period, this structure is known for combining balance, smoothness and power to satisfy the connoisseurs. The 2,6-litre all-alloy DOHC has super-square bore-and-stroke figures (83x79,6 mm), for top performance in any driving condition.

 

The 2600 Sedan was very costly, but less than the Touring convertible version which is even more refined and of course has much more character. Offering a luxurious cockpit with leather upholstery, very comparabale to a Ferrari, this car is a very quick automobile, the best and most expensive sports car that Alfa-Romeo could build at the time.

 

 

 

Luxury, elegance, but remember that this model also incorporates a 50-year experience on tracks, and Enzo Ferrari was part of it: the Scuderia Ferrari first raced Alfa Romeo cars

 

 

Very rare on the market (not to be confused of course with the smaller 4-cylindre, 2-litre version) this fine automobile is one of the prestigious Italian Spiders of the Golden Age : Lancia Aurelia B24, today between 300 and 800.000 € (depending on version and quality of example), but also Ferrari 250 PF Spider, Maserati 3500 GT Spider Vignale and Mistral Spider (both also with  straight-6 engines), - all three worth around 1 million €. The 2600 Touring, as a prestigious Italian spider of the sixites with top-class engine and design, checks all the boxes to become one of the very best investment in a near future. It's wise to recognise it's real value now, so as to buy before the price rises.

 

 

 

 

 

 

Based on Alfa-Romeo Historic Registry, our example was delivered new in July1963 to Sofar, then French importer, in Grigio (grey) with black leather. The car stayed in France probably until the 90s, before being acquired by a Collector in the Netherlands. Several years ago the car has been restored from bare metal, as seen on the pictures in the file. The paintwork has been redone more recently very professionnally.

 

Driving pleasure is immense  : the engine is among the best of the period, an Alfa Romeo masterwork, with a very efficient 5-gear box. Clutch, brakes, steering, all the sensstions from this Alfa Classic sportscar are what you would expect, and bring a broad smile on your face. The soft top is in good conditon, and the car comes complete with its spare wheel, lift jack, and a copy of the owner's manual.

 

 

 

This Touring Alfa Romeo Spider has class and allure. This car revals the choice of connoisseurs, for whom sheer elegance matters more than price or top speed.

 

Not everyone's choice - Touring is a most exclusive Italian Carrozzeria

and designs by Carlo Felice Bianchi Anderloni are highly sought-after

PRICE : on request [OPTION]

 

 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 - Shipment worldwide - English website:

COMPLETE LIST OF CLASSIC CARS FOR SALE : CLICK HERE

Your classic for sale ? Autodrome buys Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

A few classic cars that you may have bought from AUTODROME Paris or Cannes...